Image apprendre à vivre la messe
« Veillez et priez. » Matthieu 26:41
Une nouvelle  !
illustration
3e jour : Jésus est présent dans sa Parole

Vous pouvez visualiser ce message dans votre navigateur en cliquant ici.

----

Chers Priants,

Hier, nous avons vu que Jésus se rend présent à la messe sous le voile du pain et du vin consacrés. Ce moment de la consécration qui constitue, avec la communion, un des sommets de la liturgie eucharistique s’insère dans un cadre qui la prépare et lui confère toute sa force: la liturgie de la Parole, les lectures de l’ancien et du nouveau Testament.

Se nourrir de la Parole de Dieu

A la première tentation que le démon adresse à Jésus, celui-ci répond : « Il est écrit : L’homme ne vit pas seulement de pain, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » (Mt 4, 4 ; cf. Dt 8, 3).

Jésus se donne en nourriture dans l’Eucharistie. Mais ce serait réducteur de résumer la messe à la communion ! D’une part parce que tous ne peuvent pas communier. Et d’autre part, parce que ce serait passer à côté d’une foule d’aspects essentiels.

Jésus se donne en effet dans sa Parole. Il est le « Verbe », la « Parole de Dieu ». Nous trouvons les paroles de Jésus dans les Evangiles. Mais en fait, toute la Bible est une expression de la Parole de Dieu, car elle est inspirée par l’Esprit Saint. Elle parle en sa totalité de Jésus, soit directement (Nouveau Testament), soit indirectement en l’annonçant (Ancien Testament).

La première partie de la messe nous propose plusieurs lectures. Sommes-nous attentifs pour les écouter ? C’est Dieu qui nous parle à travers elles ! En cherchons-nous le sens ? Les Saintes Ecritures sont très riches : en plus du sens littéral immédiat, elles nous enseignent sur le Christ et l’Eglise, elles nous guident et nous réconfortent pour agir en chrétiens dans le monde. Elles nous donnent aussi la clé pour aller au Ciel. La Bible peut nous paraître difficile à lire et à comprendre seuls, mais l’homélie du prêtre ou du diacre est justement là pour nous aider à interpréter les textes entendus à la messe de façon juste, selon ce que les Apôtres et leurs successeurs (Pères de l’Eglise, Docteurs) ont transmis de façon constante.

La Parole de Dieu est indispensable pour vivre en chrétien

« Ignorer les Ecritures, c’est ignorer le Christ » affirme Saint Jérôme. Comment connaître Jésus si on ne lit pas ce qu’il nous dit ? Comment l’aimer ? On ne peut pas aimer quelqu'un qu’on ne connaît pas. C’est dans la Bible que nous découvrons combien « Dieu est amour » (1 Jn 4, 8). Comment prendre les bonnes décisions, sans se laisser éclairer par la lumière des Evangiles ? Et même, comment dialoguer avec des personnes d’autres religions sans connaître la Bible ? De plus, les Ecritures sont une source immense de joie et de consolation.

C’est ce que confie Saint Paul à Timothée : « 15 Depuis ton plus jeune âge, tu connais les Saintes Écritures : elles ont le pouvoir de te communiquer la sagesse, en vue du salut par la foi que nous avons en Jésus Christ. 16 Toute l’Écriture est inspirée par Dieu ; elle est utile pour enseigner, dénoncer le mal, redresser, éduquer dans la justice ; 17 grâce à elle, l’homme de Dieu sera accompli, équipé pour faire toute sorte de bien » (2 Tm 3, 15‑17).

Pour avancer concrètement

Pour profiter davantage de la liturgie de la Parole à la messe, je vous propose aujourd’hui deux pistes :

- Lire à l’avance les lectures de dimanche prochain, dès aujourd’hui. C’est facile, vous les trouverez sur le site : http://www.aelf.org/

- Lorsque vous écouterez l’Evangile et l’homélie, essayez de retenir un point, une phrase qui vous marque. Pourquoi ensuite ne pas la noter dans un carnet et la relire pendant la semaine pour en vivre ?

A demain !

Partager sur Facebook Facebook
Voir la nouvelle sur Hozana et interagir
Vous désirez recevoir ces enseignements chaque jour?
Inscrivez-vous !
S'inscrire aux enseignements
© apprendreaprier.net - Pour nous contacter ou vous désinscrire, cliquez ici.